Résulat de votre questionnaire

Voici vos résultats. Chaque score est évalué sur 5.

Pour imprimer vos résultats il vous suffit d’utiliser la fonction impression de votre navigateur : Fichier / Imprimer.

Résultats dans la population générale :

L’hyperexcitabilité corporelle fait référence à des expériences sensorielles très intenses et très riches :

  • émerveillement par la beauté des couleurs, des sons, de la musique ou des textures,
  • plaisir à différencier les arômes,
  • absorption facile dans la contemplation d’une œuvre d’art ou la beauté de la nature.

L’hyperexcitabilité imaginaire est caractérisée par des pensées créatives et favorise :

  • une compétence forte pour faire des associations de détails d’images,
  • l’utilisation des métaphores et des analogies,
  • des rêves saisissants,
  • une tendance à la fantaisie et à l’invention d’idées,
  • le mélange facile de la réalité et la fiction,
  • la création d’un monde imaginaire qui fourmille de détails et semble réel à l’individu.

L’hyperexcitabilité émotionnelle amène les individus à vivre des situations émotionnelles intenses. Elle favorise :

  • une large gamme de sensations,
  • des émotions mélangées,
  • le fait de prendre les choses à cœur,
  • la capacité à être ému jusqu’aux larmes,
  • une meilleure mémoire des scènes connotées affectivement,
  • l’empathie (la capacité à percevoir le monde des autres, le fait de se sentir concernés par eux, et de percevoir leurs émotions jusqu’à en être affectés directement).

L’hyperexcitabilité psychomotrice correspond au besoin d’être physiquement actif :

  • plaisir dans le mouvement,
  • nécessité de dépenser une grande quantité d’énergie,
  • évacuation du stress grâce à l’exercice physique,
  • difficultés à rester assis longtemps,
  • recherche d’activités sportives épuisantes.

L’hyperexcitabilité intellectuelle correspond à un profond besoin de comprendre et entraîne une forte envie :

  • d’acquérir des connaissances,
  • de rechercher la vérité,
  • d’analyser l’information.

Elle est liée à :

  • de la curiosité,
  • du plaisir à comprendre comment les choses fonctionnent,
  • des capacités d’observation et d’analyse pour développer de nouvelles idées ou théories,
  • une pensée rapide,
  • une persévérance à trouver des explications.

L’hyperexcitabilité intellectuelle n’est pas une mesure de l’intelligence, mais révèle un intérêt pour l’analyse des problèmes complexes.

© Adultes à haut potentiel : déployez vos talents !, Prévot-Stimec, Lelarge, Dunod 2018.

NB : l’hypersensibilité « en général » n’est pas spécifique du haut potentiel. Les études montrent que les hommes HP sont plus sensibles sur le plan intellectuel et les femmes HP sur le plan corporel. Les autres hypersensibilité ne sont pas spécifiques.

Ref : Marion Botella and Al. French Validation of the Overexcitability Questionnaire 2 : Psychometric, Properties and Factorial Structure, Journal of Personality Assessment, 97(2), 209–220, 2015. R. Frank Falk and all. Manual, Scoring System, and Questionnaire Second Edition. Anne N. Rinn and James Bishop, Gifted Adults: A Systematic Review and Analysis of the Literature, Gifted Child Quarterly, 2015, Vol. 59(4) 213–235.