Psycolibri

Coronavirus : comment bien vivre cette période à la maison ?

La période de pandémie mondiale que nous vivons actuellement nous contraint à des mesures aussi exceptionnelles qu’inhabituelles. Alors que rester chez soi en ravit certains, pour d’autres, le fait d’être privé du quotidien, du travail, des activités et des sorties entres amis relève d’un véritable calvaire, générateur de mal-être, d’énervement, d’angoisses… Voici quelques conseils à appliquer au quotidien afin de maintenir un équilibre intérieur satisfaisant :

  • Rappelez-vous que votre action individuelle est importante et permet de sauver des vies : en restant chez vous, vous vous protégez vous-même et vous protégez les autres : vos proches mais aussi les personnes âgées ou immunodéprimées.
  • Maintenez une routine dans vos journées : programmez des horaires de lever, de repas et de coucher réguliers. Cette régularité va aider votre corps à suivre son rythme habituel, évitant ainsi de perturber vos fonctions naturelles de sommeil et de digestion notamment.
  • Informez-vous sur l’évolution de la situation… Mais pas trop ! Une à deux fois par jour (maximum), informez-vous en privilégiant les sources officielles d’informations telles que le site de l’OMS, des gouvernements belges et français, les JT nationaux ou les articles scientifiques. Rien ne sert de chercher à en savoir davantage, si ce n’est que de favoriser le risque de tomber sur des informations erronées ou alimenter un sentiment d’angoisse permanent.
  • Face à l’angoisse, à la peur et aux pensées envahissantes qui peuvent s’inviter à différents moments de la journée, appliquez la technique de la demi-heure : elle consiste à s’accorder la possibilité de s’inquiéter et de laisser place aux préoccupations 1/2 heure par jour. Cela veut dire que durant 30 minutes, déterminées à l’avance (par exemple de 16h à 16h30, évitez l’horaire juste avant le coucher), vous prendrez le temps pour vous questionner, vous inquiéter, pleurer, … Vous laissez la place à l’angoisse sur ce laps de temps mais pas plus ! Prévoyez un réveil et changez d’activité au terme du temps écoulé. Et si l’angoisse monte à d’autres moments de la journée, rappelez-vous que vous pourrez vous en occuper pleinement durant cette demi-heure prévue à cet effet aujourd’hui… ou demain.
  • Occupez-vous : télétravail mais aussi lecture, écriture, musique, dessin, jardinage, cuisine, jeux, films, bricolage, rangement, … seul ou avec les enfants, on a enfin le temps pour toutes ces choses que l’on ne prend pas le temps de faire d’habitude ! Alors profitons-en !
  • Restez actifs et créatifs : étirements, gym, yoga, techniques de respiration, de méditation et autohypnose sont des activités qu’il est aisé à mettre en place à la maison. N’hésitez pas également à sortir prendre l’air une fois par jour à proximité de votre domicile : promenade, footing… peuvent être maintenus à condition de bien respecter les mesures d’hygiène et de sécurité indispensables. Vous pouvez télécharger ici (nouvelle formule du 25/03/2020) l’attestation légale de sortie à porter sur vous.
  • Restez en contact : SMS, email, réseaux sociaux, appels téléphoniques, vidéos… la technologie d’aujourd’hui regorge de solutions qui nous permettent de rester en contact avec nos proches comme s’ils étaient près de nous. Alors ne vous en privez pas, entourezvous (virtuellement) et soutenez les autres. Le moral des troupes n’en sera que meilleur !

Si toutefois vous sentez qu’un mal-être important s’installe et que vos ressources intérieures ne suffisent plus à vous aider, n’hésitez pas à mettre en place un rendez-vous par visioconsultation.

*Toute reproduction partielle ou complète de cet article est la bienvenue moyennant la mention et l’accord préalable d’Amandine Laurent.

Par |2020-04-15T20:56:49+00:00mars 16th, 2020|Coronavirus, Témoignage - Information|