2 – Préparer son itinéraire

Préparer son itinéraire…

Bien préparer son itinéraire est essentiel dans la réussite d’une expédition. Certains verront ce temps de préparation comme inutile, bouillonnant de l’impatience de partir et de démarrer l’aventure… D’autres vont passer des heures dans cette préparation, parfois jusqu’à s’y perdre et ne jamais réussir à partir…

Les deux aspects sont importants, se préparer et partir !

En thérapie brève on dit “la carte n’est pas le territoire”. Cela signifie que ce que vous vous êtes préparé à vivre en théorie sera modulé par les conditions réelles du terrain, ce que vous vivrez en vrai. Une bonne préparation inclut donc :

  • Une étude approfondie de l’itinéraire : quels vont être les passages difficiles ? que faudra t-il emporter pour ces passages ? quels seront les moments possibles de repos ? de réapprovisionnement en eau ? en vivres ? combien de temps l’ascension va t-elle durer ? la descente ? quelle est la nature du terrain ? caillouteux ? herbeux ? faut-il des crampons ? des gants… L’étude de l’itinéraire va vous donner des informations sur le matériel dont vous avez besoin.
  • Une étude des variantes : eh oui, il n’y a pas qu’un itinéraire possible ! Il y a bien sûr le principal, celui que vous souhaitez emprunter. Mais connaître les autres options possibles vous permettra, une fois sur le terrain, d’avoir des ressources si un arbre par exemple est tombé sur la route ou si un éboulement a bloqué l’accès principal. Il est bien sur nécessaire d’étudier ces variantes avec le même soin que l’itinéraire principal, sinon vous risquez de vous trouver en difficulté inutilement.
  • Une étude des zones de ravitaillement. Tel village est sensé avoir une épicerie… Telle ferme accepte de nourrir les randonneurs… Il faudra bien sur vérifier tout cela…

Si vous souhaitez augmenter vos compétences à vous préparer et à être dans l’action, commencez par dessiner un chemin dont le départ est situé à la date du jour où vous commencez l’exercice et la fin d’ici 1 an. Notez les principales étapes que vous connaissez, sans forcément les dater quand vous en ignorez la date : la fin du confinement, le bac d’un des enfants, l’anniversaire de mariage des parents, un entretien d’embauche… Ces différents événements sont autant de tronçons sur votre itinéraire. Pour chacune de ces étapes, notez les éléments dont vous auriez besoin, les alternatives, les choses qui pourraient faire varier la survenue de cet événement.

Vous pourrez rajouter des étapes ou des informations au fur et à mesure des idées ou des informations qui vous viennent. Notez les personnes ressources, les lieux où trouver de l’information facilement, les choses dont vous auriez besoin. Faites ressortir par des couleurs, des dessins, les informations importantes, notez les numéros de téléphone…

Gardez précieusement cet itinéraire, dans un endroit facilement accessible, pour vous y référer régulièrement.

Isabelle Prévot

Par |2020-08-14T19:03:19+00:00avril 19th, 2020|Autohypnose coopérative, Coronavirus|