Prévoir sa trousse de secours

Une trousse de secours …

Si vous êtes déjà partis en voyage dans un pays lointain ou si vous êtes partis en randonnée pour plusieurs jours ou même pour une journée intense de marche, vous avez surement pensé alors à préparer une trousse de secours. 

Peut-être vous êtes vous fait aider par votre médecin traitant ou par un médecin spécialiste de la randonnée ou même par votre pharmacien habituel. Vous avez alors appris qu’il est nécessaire de prendre des médicaments de premiers secours pour la douleur et les maux de ventre, les allergies, puis des pansements, des steri-strip (qui font des équivalents de point de suture) et de quoi désinfecter. Une bande pour faire garrot ou immobiliser et une couverture de survie. Vous avez surement ajouté une ou deux pommades notamment pour soulager les allergies ou les brûlures. Vous avez peut être, si vous avez été bien conseillé, pensé à rajouter une corde ou un bracelet de survie en corde, un couteau et les numéros des personnes à joindre en cas d’urgence. Vous avez aussi adjoint une gourde et de quoi vous resucrer en cas de malaise, indépendamment de votre pique nique.

Bref, vous avez préparé de quoi gérer les petits bobos, mais aussi de quoi tenir bon en attendant les secours.

Si vous avez lu les articles précédents, peut-être cela vous a t-il donné envie d’aborder une nouvelle étape de votre vie, de vous fixer un nouvel objectif. Vous l’avez peut-être défini, ainsi que les étapes nécessaires et votre itinéraire, et avez travaillé votre flexibilité mentale pour vous adapter dans de nombreuses situations. 

Mais il est très fréquent d’oublier la trousse de secours !!! Or, celle-ci est indispensable à la réussite d’une expédition ! Quelque soit votre objectif, qu’il soit personnel ou professionnel, des tracas de degrés divers peuvent apparaître : anxiété liée au changement, insomnies, fatigue, découragement mais aussi faim ou soif si l’on ne prend pas assez garde à ses besoins primaires. 

Avez vous réfléchi à ce qui vous aide quand vous vous sentez en difficulté ? 

Quel ami en particulier a les bons mots pour vous réconforter ? Pour vous faire rire ? Pour vous aider à mettre de la distance ? 

Quel film remonte à coup sûr votre motivation ? Quelle musique soutient votre humeur, vos émotions ? 

Quelle petite gourmandise apporte un plaisir et un réconfort immédiat ? Un carreau de chocolat ? Une fraise ? 

Quel médicament est utile si des maux de tête se manifestent en pleine concentration ? En avez vous à disposition ? 

Et si vous n’arrivez pas , malgré vos efforts, à contenir l’anxiété, quel médecin peut vous aider ? Votre médecin traitant ? Un kiné que vous connaissez bien ? Quelqu’un d’autre ? 

Listez l’ensemble de ces éléments pour les garder près de vous. Si nécessaire, classez-les, hierarchisez-les… Vous aurez plus facilement envie d’y recourir si vous avez déjà une idée de ce qui vous est utile dans telle ou telle circonstance… En cas de besoin de secours, il faut agir vite et de façon réfléchie, une trousse bien faite est la garantie de son efficacité.

Lister l’ensemble de ses éléments pour les garder près de vous. Si besoin classez les, hiérarchisez les… Vous aurez plus facilement envie d’y recourir si vous avez déjà une idée de ce qui vous est utile dans tel ou telle circonstance… En cas de besoin de secours, il faut agir vite et de façon réfléchie, une trousse bien faite est la garantie de son efficacité.

Isabelle Prévot

Par |2020-05-01T08:44:31+00:00avril 27th, 2020|Autohypnose coopérative, Coronavirus|